Dispositifs Prévisionnels de Secours

La Protection Civile de La Charente-Maritime (ADPC 17) est agrée pour la tenue des Dispositifs Prévisionnels de Secours (D.P.S.) ou Postes de secours. (Agrément D du 30 août 2006 du Ministère de L'intérieur)
Nos antennes proposent aux organisateurs après demande de leur part, différents types de postes de secours, adaptés aux besoins et aux attentes de ces derniers.

Il est ainsi possible d'intervenir sur des évènements sportifs ou culturels, aussi bien auprès des acteurs et personnels, que pour le public.

Depuis quelques années, vous avez ainsi pu nous croiser sur plusieurs DPS comme le RedbullCliffDiving.
(championnat du monde de plongeon dont une des étapes est rochelaise).

Nous prenons également en charge les motocross dont une des étapes du championnat du monde qui se déroulent sur Saint Jean d'angély.

Divers organisateurs comme des municipalités, certains clubs sportifs, font également appel à nous pour des dispositifs estivaliers comme les Sites en Scène, des galas de boxe ou des tournois de Rugby.

 


Comme précisé dans la loi n° 2004-811 du 13 août 2004 (titre II, chapitre V), et notamment dans son décret d'application  (section 1),
les associations sont agréées pour pouvoir répondre à tout ou partie des quatre types de missions de sécurité civile.

Une organisation... et des moyens...

Suivi par un référentiel, le fonctionnement d'un DPS est régi par des règles strictes.
Nous pouvons mettre en place, seuls ou avec l'aide d'autres organismes agrées des dispositifs de :

  • Petite envergure (de 4 à 12 secouristes)
  • Moyenne envergure (de 14 à 36 secouristes)
  • Grande envergure (plus de 36 secouristes)

La base d'un dispositif est donc de 4 secouristes tous formés aux premiers secours en équipe et possédant des qualifications spécifiques dont celle de Chef de poste par exemple.

Lire la suite : Une organisation... et des moyens...

Actions de soutien aux populations sinistrées

 
Depuis toujours, l'Homme est confronté à des évènements souvent climatiques, néfastes.
Pour lutter contre ces fléaux, la Protection Civile de Charente-Maritime (ADPC17) intervient, sur demande des autorités dans le cadre de la chaine de déclenchement O.R.SEC. (Organisation de réponse de la sécurité civile).
 
Divisé en spécialités, l'ORSEC régit les interventions dans plusieurs domaines comme :
  • La veille Sanitaire (ex. Campagnes de vaccination Grippe A)
  • Les submersions marines et enjeux climatiques
  • Les Catastrophes technologiques
  
Grâce à du matériel adapté (Lots d'Hebergement et de restauration, Matériels de pompage, de déblai et de protection des biens), Une Cellule d'Accueil des Impliqués peut être mise en place, pour identifier, rassurer (par une formation en secours socio-psychologie) héberger et ravitailler les gens touchés par les évènements.

Lire la suite : Actions de soutien aux populations sinistrées

Opération de secours à personnes et de sauvetage


Longtemps investie dans les actions opérationnelles de Secours à personnes, L'ADPC 17 a plusieurs fois depuis sa création, été impliquée dans des interventions marquantes, en relation avec les services publics de secours tels que les sapeurs pompiers et le SAMU.
 

Lire la suite : Opération de secours à personnes et de sauvetage

Encadrement des bénévoles

 
Reconnue pour ses compétences en matière de management, la Protection Civile est validée dans sa tache d'encadrement des bénévoles lors des missions de type B (ou Actions de soutien aux populations sinistrées).
 
Elle peut prendre en charge des bénévoles et les aider à réagir de façon concrète durant catastrophes ou évènements marquants tout en travaillant en groupe.
 
Toujours lors de Xynthia, elle a encadré des bénévoles venus de centres d'insertion et d'aide par le travail pour que ces derniers participent au déblaiement des habitations, permettant de mettre en pratique leur volonté d'aider.
Sur les Centres d'hébergement d'urgence comme à Charron, des bénévoles, aussi encadrés, ont permit la répartition des dons (vêtements et autres entre les habitants dans le besoin).
 
    
 

 


Comme précisé dans la loi n° 2004-811 du 13 août 2004 (titre II, chapitre V), et notamment dans son décret d'application  (section 1),
les associations sont agréées pour pouvoir répondre à tout ou partie des quatre types de missions de sécurité civile.

Connexion

Antennes du 17

 

Facebook